Qu’est ce qu’un logement social ?

Parmi les conditions de vie acceptables se situe le logement correct pour chacun. Pourtant, ce n’est pas tout le monde qui en bénéficie. Non seulement les revenus de certaines personnes sont largement loin de leur permettre  un logement digne de ce nom ; mais le marché de l’immobilier en plein essor rend aussi difficile la quête. Conscient de cela, nombreux ont été les initiatives mises en place  par l’administration publique ; dont le concept de logement social. Avec l’intervention de certains organismes privés, cela a amélioré la vie de beaucoup de gens. Mais qu’est-ce-que cela veut dire plus concrètement ?

Un logement pour les personnes en difficulté

Le marché de l’immobilier est actuellement en plein boom. Le cours des biens ne cessent d’augmenter tout comme les loyers ; ce qui n’est pas très profitable pour tous. Et c’est là l’idée du logement social. En effet, on peut le définir comme étant un logement, construit par des organismes publics ou privés, et qui vise à recevoir les personnes qui ont du mal à se trouver un logement avec leurs revenus modestes. N’importe quel immeuble peut être qualifié de tel ; mais doit, par ailleurs, répondre à quelques conditions, à savoir l’agrément émanant de l’Etat, la contribution financière de celui-ci, le plafond bien précis des loyers, la longue durée du bail et le respect des procédures d’attribution.

Les différentes sortes de logement social

Même si le logement social est destiné à toutes personnes ayant un cadre budgétaire réduit, il faut savoir qu’il y en a divers types, tels que le logement PLAI ou Prêt Locatif Aidé d’Intégration. Celui-ci est conçu pour les ménages ayant des ressources financières au dessous de la normale. Ce qui signifie que c’est la location la moins chère. Mais à part cela, il y aussi le logement PLUS, autrement Prêt Locatif à Usage Social. Il est fait pour les familles recevant des revenus classiques, voire même supérieurs ; et les loyers y sont souvent majorés. Et pour terminer, le logement PLS ou Prêt Locatif Social, qui peut âtre considéré comme étant un logement intermédiaire, voire pour les foyers de classes moyennes.

Les bénéficiaires d’un logement social

Pour vivre dans un logement social, il faut correspondre aux critères imposés par les responsables de l’immobilier. Plusieurs points sont à étudier, si on ne cite que la nationalité du demandeur et ses ressources annuelles. Quelques entretiens se feront aussi, suivant le dépôt de la demande de location.

Des simulateurs immobiliers et des comparateurs de placements pour optimiser votre projet.