Quelles sont les règles à suivre pour mettre son logement en location saisonnière ?

Vous voulez rentabiliser votre logement ? Le proposer en location saisonnière serait une bonne idée.  Surtout si l’immobilier concerné se trouve dans un axe touristique ou à proximité des activités idéales pour les vacances, vous pouvez en être sûr que beaucoup vont succomber à votre proposition. Par ailleurs, il faut savoir que certaines règles doivent être bien suivies pour pouvoir entrer sur le marché.

Déclaration et demande d’autorisation auprès de l’autorité publique compétente

Avant de confier un logement à des locataires de passage, il est impératif d’en informer la mairie. C’est une formalité qui vise à déclarer à l’autorité publique de l’éventuel changement. Par contre, il y a certaines villes qui exigent une autorisation temporaire de changement d’usage pour qu’un propriétaire mette en location sa résidence durant les vacances. La demande devrait être déposée auprès de la mairie avec un formulaire cerfa précise. On constate que ce sont surtout les grandes villes, comme Paris, qui requièrent cette procédure. Toutefois, si c’est le logement principal qui sera loué, nul besoin de passer par cette étape. Quand bien même, il est conseillé de respecter les délais impartis pour ce type de location.

Aménagement et entretien du logement à louer

Il est d’ordre que ce ne sont pas tous les biens immobiliers qui peuvent servir de logement saisonnier. Pour pouvoir se présenter sur le marché de l’immobilier, il faut que le logement respecte certaines normes, surtout à titre d’aménagement. Une maison vide ne peut, en aucun cas, servir de maison de vacances. Il faut que celle-ci soit équipée et prête à accueillir ses locataires. Que ce soit pour la chambre à coucher, la cuisine et les sanitaires, tout devrait être à la convenance des clients. En location saisonnière, l’idée est d’offrir du confort aux locataires de passage.

L’existence d’un contrat de location

Mis à part le fait de déclarer l’activité ainsi que d’aménager le logement objet de location, il ne faut pas non plus oublier de rédiger un contrat de bail. Même si la location n’est qu’éphémère, c’est un indispensable. Non seulement, cela aidera les deux parties à se situer dans une transparence ; mais cela offrira aussi une garantie aux contractants. Avec un tel document, le propriétaire serait convaincu de la solvabilité de ses locataires et ces derniers seront assurés de l’honnêteté de leur hôte. Mais c’est aussi utile pour que le propriétaire puisse être sûr de reprendre sa maison telle qu’il l’a laissé.

Des simulateurs immobiliers et des comparateurs de placements pour optimiser votre projet.