Qui peut prétendre à un logement social ?

Vu le rythme de développement du marché de l’immobilier actuel, on a souvent du mal à trouver un logement que ce soit pour une location ou une appropriation. En raison des divers facteurs, les offres présentes sur le marché ne sont pas souvent à la portée de tous. Ce qui les pousse à se ruer vers le logement social, qui est une habitation dédiée expressément aux personnes en situation de difficulté. Mais comment faire pour accéder à ces logements et qui sont éligibles à en bénéficier ?

Un logement pour tous

En réalité, il n’y a pas de type limité. Certes, l’idée a été élaborée pour donner à tous un endroit convenable où vivre ; et que c’étaient les familles qui ont été les premières cibles. Mais vu le cours évolutifs en immobilier et la saturation du marché, l’autorité publique a jugé nécessaire d’élargir le domaine. Que vous soyez un foyer, une famille entière, un couple ou même une personne souhaitant vivre seule ; il vous est possible d’en être un locataire. Bien sûr, une procédure bien stricte doit être suivie ainsi que l’obligation de remplir certaines conditions.

Les ressources : conditions d’éligibilité principale

Le logement social est un logement conçu pour une personne à revenu modeste ; et qui, ne trouve pas chaussures à son pied sur le marché. Et c’est, d’ailleurs, la première condition principale à remplir pour prétendre à un logement. Celui-ci consiste à rendre en considération le revenu annuel du demandeur pour déterminer si il n’est pas, en effet, apte à se dégoter une habitation par lui-même. Ainsi, on se réfère au revenu de référence de l’année n-2 et le met en rapport avec le plafond des ressources prévu par la loi. Dépassant ce plafond, aucune location sociale ne pourra être faisable. Par contre, si le résultat s’avère inférieur ou égal à ce dernier, le dossier de demande est reçu.

Les autres conditions

Malgré le fait que la première condition soit remplie, ce n‘est pas toujours pas suffisant pour prétendre à un logement social. Il faut en outre satisfaire d’autres critères pour être reçus, voire même priorisés parmi les demandeurs. Ainsi sont priorisés les détenteurs d’un titre de Dalo, ceux en situation d’handicap, ceux victimes de violences conjugales. Et pour être effectifs, il ne faut savoir que le demandeur qui doit être majeur, de nationalité française ou bien un étranger disposant d’une preuve en tant que résident légal dans le pays.

Des simulateurs immobiliers et des comparateurs de placements pour optimiser votre projet.